de Sandrine Beau & Gwenaëlle Doumont

Edition Alice, octobre 2015

Le-garcon-qui-parlait-avec-les-mains

Un beau matin, un nouvel élève arrive dans la classe de Victoria.

C'est un beau garçon espagnol sourd, qui parle en langue des signes.

Alors que Victoria souhaite le connaître, d'autres élèves ne le voient pas d'un bon oeil.

   Une très belle histoire de rencontre, de tolérance. Victoria et Manolo vont se lier d'amitié et partager plein de chose sans avoir à parler. Alors que Manolo est injustement accusé de gêner l'apprentissage de ses camarades de classes par les parents d'élèves, nos deux amis ne se laissent pas faire. C'est donc aussi une lutte contre l'injustice due à de l'incompréhension et de l'ignorance.  Un roman très court parsemé de petites illustrations douces. Un très bon moment de lecture. A partager avec le plus grand nombre.