De Jodie Picould

Editions Actes Sud, janvier 2017

la-tristesse-des-elephants

Jenna est la fille d'Alice, une scientifique spécialiste des éléphants.

Mais sa mère a disparue lorsqu'elle était petite.

Aidée de Serenity, une voyante et de Virgil,

un ancien policier devenue détective privée,

elle décide de partir à sa recherche.

   J'avais déjà lu un livre de Jodie Picoult, Loup solitaire, qui avait été un véritable coup de coeur. Aussi, ce livre m'a attiré tant par son coté enquête que par le coté scientifique. En effet, l'auteure s'est beaucoup renseignée sur la vie des éléphants et notamment sur leur processus de deuil. Le roman alterne les points de vue et les époques. Nous découvrons ce qui se passe ou plutôt ce qui s'est passé, petit à petit en même temps que les personnages. A travers de regard d'Alice, nous découvrons son quotidien avant sa disparition et donc nous découvrons aussi son entourage et les éléphants qu'elle étudie. Les personnages ont tous des caractères et une histoire bien marquée. Une petite point de fantastique entre dans ce livre par le biais du personnage de Serenity, la voyante. Cela permet d'avoir des bonne surprise. Bien que le début du livre puisse paraître un peu long, à un moment les choses s'accélèrent et il devient impossible de lâcher le livre. J'ai été conquise par ce nouveau roman dont je n'imaginais pas du tout la fin : une véritable surprise ! J'ai bien envie de découvrir les autres livres de cette auteure.