De Yukiko Motoya

Edition Picquier, septembre 2017

mariage contre nature

San est une femme au foyer.

Mais elle n'est pas épanouie.

Son mari rentre le soir et joue la plante verte.

Un jour, elle remarque que son visage ressemble de plus en plus à celui de son mari...

 

   Un tout petit roman qui se lit bien. C'est un morceau de vie d'une femme, ses questionnements, ses doutes... Ce n'est pas un livre qui critique le mariage ni qui l'enscence. Il n'y à pas de morale. Je ne sais pas trop quoi penser. C'était agréable à lire mais je n'y ai pas été sensible plus que ça.